Pourquoi faire un stage de Tantra thérapeutique ?

stages de Tantra thérapeutique

Faites « le stage tantra thérapeutique» qui va vous apprendre le tantrisme, et vous initier aux massages tantrique pour les couples et la sexualité, formation, stage féminin et masculin, Luc Pouget, la référence dans le tantra vous invite à vivre un ailleurs…

POURQUOI DES STAGES DE TANTRA THERAPEUTIQUE ?
 

D’abord il va être nécessaire de définir ce que l’on peut trouver en stage de Tantra.
Ce qui me vient en premier, c’est une histoire de dépassement de soi et de déconditionnement. Être confronté à ses limites pour les dépasser en toute conscience sans se brûler, en se respectant, c’est ouvrir son champ, s’offrir une liberté, un espace d’autonomie supplémentaire à sa vie.

BEAUCOUP DE TANTRA PEUVENT SE RESSEMBLER

En ce sens, beaucoup de Tantra peuvent se ressembler. Encore faut-il que le Tantra en question soit engagé, que le stage nécessite de la part du participant un centrage et un effort d’exposition. Si nous faisons le choix d’un Tantra rouge, ce n’est pas un hasard. C’est que ce Tantra va offrir dans un minimum de temps, un maximum de prises de consciences : et c’est par l’exposition, par le fait de sortir de sa zone de confort que le participant peut intégrer de nouvelles mémoires.
Mais c’est aussi ce qui me fait dire que la prise de conscience de suffit pas ! Il est essentiel que le participant de ces stages de Tantra puisse relier à son histoire la découverte ou la prise de conscience, afin que la réparation puisse s’accomplir, que le déchiffrage de ce processus lui permette d’avancer et qu’il ne reste pas dans l’interrogation.

LES STAGES TANTRA THERAPEUTIQUES POUR APPRENDRE
 

C’est vraiment essentiel et peu de thérapeutes, d’animateurs offrent à leurs participants le décryptage de leurs processus. Nous en faisons chez nous une priorité, car il est contre-productif d’ajouter du trouble au trouble.
Les blessures d'aujourd'hui ne sont que des blessures d'antan réveillées !
Ce qui me paraît intéressant de dire, c’est qu’un fait traumatisant peut-être absolument réparateur si on fournit l’explication guérissante.

A LA DECOUVERTE D’UN STAGE TANTRA « DECONDITIONNEMENT DU PAPILLON »

Voilà maintenant bien longtemps que j’ai découvert les stages de Tantra, et bien longtemps que j'en anime ; cela m'a toujours interpelé de voir des participants traîner des valises qui les empoisonnent sans pouvoir les lâchers.
C’est d’ailleurs ce qui a été à l’origine de mon travail pour mettre en place le processus de déconditionnement du papillon : permettre à ces gens de lâcher leur valise.
Alors aujourd’hui, il ne m’est pas possible de proposer un Tantra qui ne serait pas thérapeutique, qui se contenterait d’être un Tantra pur, c’est-à-dire sans aucune indication thérapeutique, qui serait juste une invitation à la transcendance par une succession d’exercices.

DES STAGES TANTRIQUES AU SENS PROFOND

Forcément la prise de risque est plus grande lorsqu’on fait un retour à un participant sur son fonctionnement. Mais c’est pour moi le sens profond de ces stages de Tantra occidentaux qui ainsi permettent à chacun de grandir, de trouver plus de liberté, de sortir de la culpabilité et du devoir, de sortir de ce que l’on nous a demandé ou de ce que nous nous sommes quelquefois obligés à croire.
Ainsi le Tantra va m’offrir une connaissance de moi hors du commun, une connaissance de l’autre, et une connaissance de la relation.

QUELQUES EXEMPLES DE PROCESSUS TANTRA THERAPEUTIQUES

Pour être plus précis et étayer mes dires, je vais prendre un exemple évident : si sur un travail de choix, je reçois un « non » et je me sens très blessé, alors il va être très important que je puisse relier ce « non » par exemple à un abandon de mon histoire : à ma mère qui m’aurait laissé au pensionnat, à mon père qui serait décédé, etc. etc.
Cela paraît évident, ce qui l’est moins, ce sont les conséquences arrière. Si je ne suis pas en mesure d’identifier la blessure de base, alors tout nouveau choix va être compliqué pour moi, soit je ne vais pas y aller et attendre d’être choisi avec tous les risques, soit cela va me mettre dans un stress récurrent très fort, soit je vais couper mon ressenti pour ne pas souffrir, comme très certainement, je l’ai fait dans ma vie la plupart du temps. Lorsque c’est douloureux, notre tendance peut-être de nier la souffrance.
Voilà pourquoi le déchiffrage des processus thérapeutiques s’impose à mes stages de Tantra que j’ai appelé : Tantra des jours heureux.
Luc POUGET.

Photos : crédit licence