LIBRE ET HEUREUX, L'ENVOL !

 

LIBRE ET HEUREUX, L'ENVOL ! En s'inspirant des papillons heureux qu'on n'attrape pas !

Conte initiatique et thérapeutique.

"Nous avions entendus parler des papillons heureux qui transmettent leur virus aux humains en se posant sur eux. Nous sommes allés à leur recherche pour en connaitre leurs secrets et être contaminés !"
Ce livre est un conte initiatique et thérapeutique qui va expliquer simplement comment nous nous sommes construits et comment nous fonctionnons.
il mettra en lumière 14 psychotypes avec leur libération : le manque de confiance / l'extrême exigence / le manque de chaleur et le refus de contact / difficulté à sentir, choisir, s'affirmer, oser, se positionner / difficulté ou impossibilité de passer à l'action / difficulté de prendre du plaisir, du temps pour soi / faire passer les autres avant soi / la dépendance affective / subir, humiliation, maltraitance / dépression, burnout / autodestruction et addictions / autodestruction profonde / peurs et angoisses / colères débordantes.
A travers une belle histoire, ce livre va essayer de répondre à tout un tas de questions que l'on peut se poser pour être "plus libre et plus heureux" !
Ce livre a un frère jumeaux qui s'appelle : "LE CADEAU, TRANSMETTRE ET LIBÉRER ! A la rencontre de l'école des bons parents et ses 50 invitations" ; qui est plus orienté sur l'éducation, la réparation et ce que nous pouvons transmettre à nos enfants.
Si vous tombez sur ce livre, c'est certainement que vous aurez un chemin à faire avec lui.

 

EXISTE EN DEUX EDITIONS :

 

Vérifiez que les distributeurs l'aient en stock, sinon nous vous conseillons de le commander chez l'éditeur : BoD, qui édite à la commande, vous l'aurez sous 15 jours. Vous pouvez aussi le commander chez votre libraire ou décitre.

 

EDITION COUVERTURE SOUPLE : 19€95

                                       

 

EDITION PREMIUM COUVERTURE RIGIDE : 29€50

                              

 

SOMMAIRE 

INTRODUCTION p. 17

ÉTAPE 1 « COMPRENDRE » p. 22
ÉTAPE 2 « SE DETACHER » p.35
ÉTAPE 3 « RÉPARER »  p.43
ÉTAPE 4  « SE DIFFERENCIER : LE MASCULIN » p. 53

ÉTAPE 5 « SE DIFFERENCIER : LE FÉMININ » p. 56

ÉTAPE 6 « SE GUERIR » : p. 62
LA NURSERIE DES 14 ARCHETYPES 

1/ Manque de confiance et d’estime de soi. p. 66
2/ Extrême exigence. p. 68
3/ Manque de chaleur et refus de contact p. 70
4/ Difficultés à sentir, savoir, choisir, s’affirmer, oser, se positionner. p. 72
5/ Difficultés ou impossibilité à passer à l’action. p. 74
6/ Devoir, culpabilité, difficulté à se faire plaisir et  prendre du temps pour soi,. p. 76
7/ Faire passer les autres avant soi. p. 78
8/ La dépendance affective. p.80
9/ Subir, soumission, humiliation, maltraitance. p. 82
10/ Dépression et burnout. p. 86
11/ Autodestruction et addiction : tabac, alcool, jeux, drogues, etc. p.88
12/ Autodestruction profonde. p. 90
13/ Peur et angoisse. p. 92
14/ Colère débordante. p.94

ÉTAPE 7 « CLARIFIER » : 
LE GRAND DOME AUX REPONSES :
p.99
Les questions par thèmes :

1/ VALORISATION et PLACE p.101
Comment me sentir sûr/e de moi ?
Pourquoi je n'arrive pas à me faire confiance même quand je suis capable ?
Comment retrouver la confiance, le soleil, la flamme et le sourire ? 
Pourquoi je ne me fais pas confiance ? 
Comment me faire confiance ?
Comment trouver et prendre pleinement ma place ? Comment faire pour me sentir à ma place ? Légitime ? Pourquoi je ne me sens parfois pas à ma place, ni à la hauteur, trop ceci ou pas assez cela?
Pourquoi je ne sais pas parler, échanger, partager mes idées, comme si c'était sans valeur ou trop compliqué à faire com-prendre?
Pourquoi l’enfant de mon conjoint passe avant moi ?
Pourquoi je ne termine jamais vraiment ce que je commence (2 formations où je n'ai pas rendu le travail écrit et donc non vali-dées)?

2/ ENGAGEMENT, EXIGENCE, SECURISATION p.105
Pourquoi je ne souhaite pas m’engager ?
Pourquoi je refuse de m’engager ?
Pourquoi est-ce que je ne rencontre pas un homme avec lequel vivre une relation harmonieuse ?    => Qu'est-ce qui cloche chez moi ? 
Pourquoi je n’arrive pas à nouer une relation avec les femmes/hommes qui m’attirent ? 
Pourquoi suis-je seul/e depuis 3 ans ? 
Comment s’engager sans se perdre ?
Pourquoi cette anxiété constante de ne pas avoir assez pour vivre, quelles que soient les ressources matérielles acquises ?
Pourquoi cette impression d'être si différent des autres personnes et de ne pas pouvoir se lier profondément ?
Pourquoi ai-je l'impression qu'il faut que je sois différente de ce que je suis, pour être aimée ?

3/ SUBIR p.110
Pourquoi j’ai et continue à subir ? Pourquoi est-on si démuni de-vant la violence verbale (et parfois physique) d’un concitoyen incivique ? 
Pourquoi mon chemin de Vie a-t-il été si difficile ? 
Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter tout cela ?
Pourquoi ai-je subi tout cela ? Ou plutôt pourquoi ai-je accepté de subir dans ma vie ? ou Pourquoi ai-je laissé les gens me faire du mal et m’abîmer ?
Pourquoi tant de violence dans ma vie ?
Pourquoi ai-je attiré autant de manipulateurs ? Pourquoi mes parents m’ont martyrisée et battue au point d’en marquer ma chair ?
Pourquoi me suis-je moi-même maltraitée en reniant ma petite voix intérieure, mon enfant intérieur?
Pourquoi ai-je recherché dans mon ex-mari la même perversion qu’il y avait chez mes parents ? Pourquoi ai-je accepté de me faire maltraiter pendant si longtemps par mon ex-mari ? 
 Pourquoi ai-je pu me rebeller à 18 ans et me sauver de mes pa-rents destructeurs et pourquoi n’ai-je plus trouvé l’énergie vitale pour le faire à 40 ans ?
Pourquoi a-t-on parfois envie de baisser les bras ? de dire à quoi bon ? Sans vraiment être dépressif mais plutôt fataliste.
Comment expliquer qu’il est possible de ne plus subir les condi-tionnements ?
Plutôt que subir, devrait-on renchérir ? ou bien systématiquement faire mine d’ignorer ? ou devons-nous calmer notre enfant intérieur et riposter avec notre adulte verbalement ou physiquement?
 Pourquoi minimise-t-on souvent ses souffrances avec y’a pire, je pourrais être pauvre, aveugle, boiteux, cancéreux, et sdf ? Qu’est-ce qui fait qu’on ne voit pas sa souffrance ?
Comment dire NON et se protéger quand on sait que ce n’est pas bon pour soi ? Comment me positionner, dire non sans blesser ? 
Pourquoi quand une fille se prend des remarques salaces, subit un harcèlement sexuel verbal, cela déclenche-t-il chez elle d’abord une gêne qui s’apparente à la peur mêlée de culpabilité ? Je l’ai subi, mais mes filles le subissent aussi dans le milieu pro. Pourquoi ce malaise mêlé de peur au lieu de l’instinct de colère et de guerre que cela devrait déclencher ?
Comment trouver la paix intérieure après une vie si violente ?

4/ LE REGARD DES AUTRES p.121
Pourquoi suis-je si dépendante du regard de l’autre ? Pourquoi ai-je tant besoin de faire plaisir aux autres ? Pourquoi je m’oublie au profit des autres ? 
Pourquoi les réflexions des autres peuvent encore me déstabili-ser? 
Pourquoi les autres sont plus importants que moi ?
Pourquoi est-ce que je ne me sens pas à la hauteur ? À la hauteur de quoi ?
Pourquoi est-ce que je me compare aux autres ? Pourquoi j'ai peur du jugement des autres et de ne jamais être à la hauteur ? 
Que me manque-t-il pour me choisir moi au lieu des autres ?
 Qu’est-ce que je dois changer chez moi pour ne plus avoir besoin de distribuer du bonheur autour de moi ?
J’ai encore parfois le sentiment d’être une bonne « poire », j’ai une tendance à être prévenante et bienveillante avec les personnes qui m’entourent, sans me poser de questions, à donner un coup de main si besoin et je constate que c’est plutôt apprécié, et l’inverse n’est pas toujours au rendez-vous.
J’ai tendance à me demander ce que les gens pensent de moi, même si je sens que cette question est moins prégnante au-jourd’hui. 
 Pourquoi je fais toujours passer les autres avant moi, pourquoi je me sacrifie ?
Pourquoi suis-je si facilement déçu par les autres ?
Pourquoi suis-je si dépendant/e de l’autre, de son jugement, de son attitude, de son regard ?

5/ DEVOIR, CULPABILITE, CONTRATS, INTERDITS. p.125
Pourquoi ai-je autant de mal à me libérer du travail, de ce que j'ai à faire ?
Pourquoi cette sensation de vivre en permanence projeté dans le futur sans pouvoir savourer le moment présent  ?
Pourquoi cette difficulté à discuter simplement de la pluie et du beau temps avec les autres ?
Pourquoi je n'ose pas faire ce qu'il me plairait de faire ?
Quand une situation ne me convient pas, je le dis ! Mais souvent je culpabilise très vite et je me demande si ma réaction n’était pas démesurée, si je fais souffrir la personne pour pas grand chose…
 Pourquoi est-ce si difficile de sortir de la culpabilité ? Comment arrêter de culpabiliser pour tout ce que je ne suis pas ou ne fais pas "comme il faut"?
Pourquoi je m'interdis d'être vraiment libre et heureuse ?
Pourquoi je ne me respecte pas, quand mon corps m'envoie des signes que c'est trop ?
Pourquoi je n'arrive pas à ressentir de la joie alors que j'aime ma vie ?


6/ DEPRESSION p.129
Pourquoi on tombe en dépression ? Pourquoi est-ce que je res-sens ces vagues de tristesse ou de mélancolie parfois sans raison apparente ?
Je suis triste mais sans raison identifiée ?
Pourquoi est-ce que ne vais pas bien alors que j'ai tout pour être bien ?
Comment faire pour identifier les origines de cette tristesse ? 
Pourquoi ai-je une tendance à la mélancolie, une sorte de fascination pour elle ? Comment faire pour m’établir plus durablement dans la joie ?

7/ DEPRESSION, DESTRUCTION p.133 
Pourquoi vivre quand plus rien ne vous retient à la Vie ?
Est-ce si important de devoir continuer à vivre quand plus on n’en a plus envie du tout, quand chaque jour qui se lève est une nouvelle épreuve et que la douleur est insurmontable ? 
Comment faire semblant quand tout devient juste impossible et que le seul réconfort se trouve dans le sommeil, ce sommeil salvateur provoqué par les somnifères et l’alcool où l’on arrive enfin à tout oublier : plus de questions, plus de pleurs, plus de douleurs ?
Pourquoi suis-je si lâche ? Pourquoi je préfère fuir dans les somnifères et l’alcool plutôt que d’affronter avec courage les drames de ma Vie ?
Comment réussir à me débarrasser des médicaments ?
Comment réussir à dormir ?
Pourquoi n’ai-je plus l’envie de me battre ?
Comment arrêter de se détruire ? 
Quel est ce besoin de se détruire ?
Pourquoi n’ai-je plus aucune volonté ?
Comment trouver la force en soi pour se relever ?
Où trouver la force pour avoir envie de vivre ?
Comment se dire que la vie est belle malgré tout ?
Comment le déclic du changement se produit ? 
Comment aider ma peau à repousser sans qu'elle ne redevienne armure, maintenant que je suis à vif et vulnérable?
Comment ne pas utiliser mon corps comme un outil d'autodestruc-tion (j'ai eu une période en clubs libertins où je laissais faire ce qu'on voulait de moi) ?

8/ PARDONNER p.137
Pourquoi pardonner aux parents leur manque d’amour ? Leurs violences ? Leur volonté d’annihiler ma personnalité ? 
Comment refaire confiance à l’autre quand il a tout fait pour me détruire ? 
Que faire quand on ne peut plus croire en l’autre ? 
Quand on ne peut plus laisser l’autre nous approcher et nous toucher ? 
Quand juste un regard donne envie de vomir et d’hurler ?
Et pourquoi dois-je pardonner aux autres le mal qu’ils m’ont fait ?
Pourquoi et de quel droit me demandes-tu pardon alors que tu m’as volontairement détruit/e ?
Comment accepter l’idée même de pardonner ? 
Comment accepter de recevoir le pardon de l’Autre ? Et pourquoi le recevoir ? 
Pourquoi mes parents ne m’ont-ils pas donné d’amour ?
Comment pardonner et ou se faire pardonner ?
Comment oublier ?
Comment passer à autre chose ?
Comment lâcher prise ?
A quel moment sais-je que j’ai pardonné ?


9/ S’AIMER p.142
Pourquoi je ne m'aime pas ? 
Pourquoi m’aimer puisque personne ne m’a aimée ? 
Comment me connecter à mes intuitions ? (j'ai l'impression de ne pas en avoir)
Comment savoir ce dont j'ai envie ? (ce n'est pas facile pour moi : je ne sais pas quoi répondre quand on me pose cette question)
Comment savoir ce dont j'ai besoin ?
Comment faire pour me libérer de chaînes que je me mets moi-même ? 
AIMER, qu’est ce que cela veut dire ?
COMMENT S’AIMER ? 
Comment accepter ses faiblesses ?
 Pourquoi je me sens tellement en décalage avec les autres, dans ma façon de penser, d'agir, de ressentir ?
Pourquoi m’a-t-il été si difficile de m’aimer ?
Pourquoi suis-je toujours en quête d’un amour qui me rassurerait ?
Peut-on oser ne pas aimer ses parents ?

10/ AUTONOMIE p.157
Quand est-on vraiment adulte ? 
Pourquoi l’adolescence dure-t-elle si longtemps, parfois jusqu’à 30 ans ? 
Quelle est la juste distance avec ses enfants adultes ? Ne jamais leur faire signe, les contacter une fois par mois ? semaine ? ou bien attendre qu’ils se manifestent ? Cela en écho avec la juste distance à mettre avec ses propres parents 😉 Certains enfants n’appellent jamais, d’autres régulièrement et certains trouvent que je ne leur fais pas souvent signe. Pas simple !!


11/ LE COUPLE p.158
Quelle est la limite entre l’égoïsme et s’aimer, ne penser qu'à soi, être autocentré, ne plus se soucier du bonheur/bien être des autres ?
Défendre son enfant intérieur demande un gros boulot surtout avec son conjoint. C’est même là que c’est le plus difficile, comment faire ? 
Quel est la place des petites attentions pour l'autre ?
Pourquoi est-il si difficile de vivre sa spiritualité, l’amour du pro-chain, dans l’engagement mais en même temps de penser d’abord à soi ?
Comment faire pour être « moi » quand je suis avec quelqu'un qui me plaît, au lieu d'essayer de deviner ce qu'il faut que je fasse, que je réponde pour lui plaire ?
Comment trouver un rythme commun satisfaisant en termes de fréquence sexuelle ?
 Comment je peux faire à face une personne qui m’ignore, boude ou casse l’ambiance ?
Pourquoi suis-je attiré par telle ou telle femme et pas par telle autre? 
Et pourquoi cette attraction semble-t-elle indépendante de ce que pourrait me dire la raison ?
Pourquoi est-ce que dans l’expérience amoureuse je recherche l’intensité plus que la paix, quasiment malgré moi?
Pourquoi le quotidien me fait perdre conscience de l’échange avec mon partenaire et enlève la magie dans mon couple?
Comment vivre sans attentes de la part de son partenaire tout en ayant un attachement?
On ne peut plus être amoureux alors ? Avoir des papillons dans le ventre quand on pense à la personne, avoir envie de la voir tout le temps, etc…

12/ DECONDITIONNEMENT p.165
Dans le processus du papillon, nous avons appris que nous nous conditionnons pour nous adapter ou obtenir ce qui nous a été refusé, est-ce possible de se déconditionner sans intervention extérieure? 
Comment faire pour ne pas conditionner notre descendance, enfants, petits-enfants, ... ?
A partir de quel âge le déconditionnement est-il possible ? Pen-dant, après, l'adolescence ? A l’âge adulte ?

13/ CHANGEMENTS p.167
Pourquoi les autres ne voient pas mes changements ?
Pourquoi le développement personnel me distancie de mes an-ciennes relations ? 

4/ MANQUE DE CHALEUR p.169
Comment pourrais-je faire concrètement pour m’entraîner à être plus chaleureux, plus tactile ? 

15/ ON M’A VOLÉ MON ENFANT p.170
Comment survivre au rapt de sa seule enfant ? 
Comment se dire que la Vie continue alors que je me sens mutilée, que ma fille manque à ma chair ?
Comment se reconstruire quand on a le sentiment d’avoir tout perdu et plus aucune volonté d’avancer ?
Quand l’autre a dit : Sa seule faiblesse c’est sa fille et c’est par sa fille qu’on la fera tomber ? Comment oublier tous ces mots d’horreur ?

16/ COLERE p.171
Que faire de ma colère ? Comment puis-je l’empêcher de se ré-pandre tout autour de moi et notamment auprès de mon conjoint?

17/ SOLITUDE p.173
Pourquoi a-t-on peur de la solitude ?
Est-ce que la solitude m’empêche d’être heureux ?
Peut-on être heureux et seul ?

18/ LE MAL, LA MISERE DU MONDE p.175
Pourquoi le mal, pourquoi cette misère, pourquoi les guerres, etc. ? 


ETAPE 8 " MAMÈTE ROSE" p. 177

CONCLUSION p. 183

 

 

AVIS

HENRI : Ce livre m'a montré, d'une manière claire et précise, tous les mécanismes du mental qui, nous induit en erreur dans notre vie de tous les jours, pour nous empêcher de nous voir réellement tel que nous sommes.Raconté sous la forme d'un conte, ce livre m'a conduit a me lire différemment et a comprendre certains mécanismes de mon ego, qui depuis ma naissance a été formaté par tous les apports générationnels, sociétals et familiales que j'ai connu et qui m'ont construit dans mon enfance. 

RICHARD :  "Voilà un livre à part qui a jalonné mon travail de développement personnel et qui a changé radicalement ma manière de considérer ma relation à mes parents mais aussi à mes proches et de façon plus large à mon entourage.  La force de ce conte  réside dans la simplicité et la clarté avec laquelle il décrit les mécanismes psychiques à l’œuvre, tout en veillant à les illustrer au moyen de métaphores parfois teintées d'humour. Il s'en est suivi pour moi, un travail exigeant et salutaire pour dépasser certains de mes schémas de fonctionnement limitants voire nocifs, ce qui m'a permis d'enclencher un véritable travail de transformation. Je ne saurais que trop vous conseiller ce voyage vers vous même". 

STEPHANIE : J’ai beaucoup aimé ce livre de développement personnel abordé sous forme de contes. Il donne de belles clés sur nos comportements et quelques pistes aussi pour les dépasser et s’en défaire. 
Le livre est construit de manière très pédagogique, ce qui permet de vraiment identifier nos propres blessures. Et il donne un vrai espoir de changement ;) Je recommande fortement !

KARINE : Joli conte qui nous fait voyager pour comprendre nos difficultés. Les mots résonnent... Ce livre permet de comprendre des choses de son enfance, de son histoire... pour enfin ne plus subir, s'accepter, se libérer, se dire OUI!
Personne ne peut le faire à notre place sauf nous même...

FRANK : J’ai eu l’impression ne lisant le livre que des mots se mettaient sur beaucoup de choses que je pressentais… et qu’il y avait moyen de régler ces difficultés qui m’accompagnent depuis longtemps.

MICHEL : Ce conte initiatique est un véritable puits de sagesse. Il permet, à travers des images et des métaphores très parlantes, de décoder, de comprendre tous nos travers, comment nous fonctionnons et comment  nous pouvons vivre mieux. Il nous met face à notre responsabilité : nous ne sommes pas victimes mais décideurs de notre vie. C’est un travail immense mais aussi la plus belle mission que l’on puisse se donner pour mettre de l’harmonie dans sa vie.
Ce livre est un guide riche et précieux…Chacun y trouvera sa piste de travail, ses faiblesses et le chemin à prendre pour être heureux. C’est un magnifique cadeau à s’offrir et à offrir à ceux qu’on aime.